La montagne en pente douce... à partager Quitter le blog

retour Népal

Samedi, 26 décembre, 2015 écrit par lionel
Un chouette voyage réalisé cet automne 2015 avec un groupe de 9 participants.

 

Une traversée d’envergure dans des endroits pas vraiment fréquentés, du beau Népal qui nous a rassuré sur sa vivance et ses capacités à se relever des séismes du printemps.

Même s’il reste, dans les endroits proches de ces maudites secousses, des gens dans la difficulté et de la reconstruction à entreprendre.

 

Au menu : traversée du Mustang, de Jomossom à Lo Manthang (capitale de l’ancien royaume du Mustang), là bas, tout au nord, presque à la frontière chinoise… Paysages désertiques, minéraux, ponctués de villages-oasis dans ces immensités sèches et isolées. Magnifique…

mustang - 1

mustang2 - 1

 

mustang3 - 1

mustang4 - 1

Ensuite nous avons remonté la vallée sauvage du Damodar, dont 3 cols à plus de 5000m, puis une longue vallée glaciaire qui s’écoule depuis le Saribung. Un endroit engagé, sans villages, loin du monde mais si surprenant et grandiose. Nous avions un staff à la hauteur (merci Mandala Trekking) et un groupe enthousiaste et soudé.

Nous avons alors passé le col du Saribung (6040m), gravi un petit sommet adjacent pour quatre d’entre nous. Après de longues moraines chaotiques bien himalayennes et quelques jours encore de sentiers suspendus, nous avons rejoint le merveilleux village de Phu.

saribung - 1

saribung1 - 1

saribung2 - 1

saribung3 - 1

Phu, un endroit d’ailleurs, village tibétain qui encore, résiste à l’envahisseur. Lieu hors du temps, de notre temps, qui vit de sa simplicité, de sa rigueur (à 4000m) et de l’obstination d’une communauté restée fidèle à ses valeurs. Admiration et respect…

Phu - 1

Phu - 2

Phu - 3

La troisième partie du trek nous a ramenés dans la basse vallée des Annapurnas. Retour régénérant dans les zones d’arbustes, d’arbres, de forêts, de rizières…

Retour à la vie qui grouille après les paysages hiératiques de la haute altitude.

Retour apaisé après ces journées parfois rugueuses au dessus de 5000m, habitées de l’incertitude de « pouvoir passer » de l’autre côté…

retour - 1

Un trek vécu comme un voyage en semelles dans cet himalaya si régénérant et si exigeant, comme une aventure humaine qui nous voyage de l’intérieur et dont l’autre a vraiment son importance, comme une évasion tranquille vers ce monde qui dit le simple, le beau et l’essentiel…

 

Malgré la souffrance de ce pays qui a été secoué par une tectonique puissante liée à sa géographie, malgré les convoitises impérialistes de l’Inde et de la Chine et les bouleversements que ces grands lui imposent, le Népal reste fort d’une histoire et d’une civilisation accrochées aux plus imposantes montagnes du monde…

voeux

 

 

Merci à tous, Hembise, Jisca,  Nathalie, Eric, François, Jean-Pierre, Luc-Emmanuel,  Paul et Stéphane pour ce qui fut un partage fort en humanité devant tant de grandeur et malgré les exigences de l’épreuve parfois…

groupe - 1

Et un autre merci sincère à Paulo Grobel, grand Guide et initiateur passionné des ces chemins d’un autre versant, pour son aide précieuse dans la préparation de ce qui fut un grand Voyage au bout de notre monde…